LOADING...
24 Fév

Les 5 axes à travailler pour réussir l’insertion professionnelle!

« Les études n’ont rien à avoir avec le domaine professionnel ! »

C’est une phrase que les étudiants répètent toujours une fois qu’on les demande de bien étudier ou bien ce qu’ils veulent faire après les études !

Dans cet article je vais partager avec vous ce que je pense, sous forme de cinq axes, pour bien réussir ses études en ayant une bonne insertion professionnelle, rapide et efficiente !

  • Axe 1 : Technique

Dans un cadre professionnel, ce qu’on attend de la personne ou bien ce qu’on achète de la personne, ce sont ses compétences techniques, ce qu’il sait faire, non pas ce qu’il sait théoriquement, et cela même pour les études fondamentales. Par exemple, une personne qui a fait des études fondamentales en mathématiques, si elle veut devenir professeur de mathématiques, elle doit se former dans les techniques d’enseignement en plus de sa maitrise de la matière!

  • Axe 2 : Linguistique

La maîtrise d’une langue, ou plusieurs, en respectant la matrice ‘’ Lire, Ecrire, Ecouter & Parler ‘’ ceci doit être applicable sur la langue maternelle ‘’ L’Arabe ‘’ comme les autres langues !

  • Axe 3 : Communication

Pour une bonne communication professionnelle, la maîtrise d’une langue est une condition nécessaire mais pas suffisante, il faut apprendre les bonnes astuces afin de bien travailler sa communication en développant son savoir être !

  • Axe 4 : Réseau

Le relationnel est un élément important dans le développement de la carrière d’un individu, l’étudiant doit apprendre à entreprendre sa vie professionnelle en travaillant sa réputation dans la classe entre ses amis et ses professeurs afin de bien soigner son image pour avoir un bon réseau qui pourra lui faciliter son insertion dans le marché du travail, aussi le travail associatif, le parascolaire et les stages sont des bons catalyseurs pour accélérer la vitesse de l’insertion.

  • Axe 5 : La mise à jour des informations

Nous sommes déjà dans le troisième millénaire, c’est l’ère de la vitesse de l’information en plus de la quantité énorme  des données qu’il faut traiter pour faire sortir des informations, ces dernières il faut les analyser pour les valider afin de les apprendre par cœur pour devenir des connaissances ! Ce processus, complexe et difficile, devient impossible si la personne ne fait pas des mises à jour d’une manière régulière et bien programmée dans le temps et l’espace !…

“Il vaut mieux faire l’information que la recevoir ; il vaut mieux être acteur que critique.” Winston Churchill 

Personnellement, je dis que le rôle ou bien la participation des études académique dans la probabilité de l’insertion professionnelle d’un étudiant(e) ne dépasse pas les 30% (maximum), les 70% restante, c’est à l’étudiant(e) de la compléter entre ses lectures, pour enrichir son savoir, ses stages et le travail associatif et/ou parascolaire, pour développer son savoir-faire et savoir-être, les compétitions et le challenge entrepreneuril, pour développer son savoir-faire-faire et son esprit de leadership.

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :