LOADING...
10 Nov

Une réalisation douteuse d’un RÊVEUR Sénégalais.

Je partage avec vous un autre article de l’un de mes étudiants, et participant au programme SELF en partenariat avec l’école MIAGEMonsieur Malle BOKOUM, Originaire du Sénégal. J’ai demandé à Monsieur BOKOUM de préparer un résumé sur la première étape du programme SELF « Le RÊVE » en racontant son histoire et comment a pu réaliser son objectif de venir au Maroc pour faire ses études.

Je vous souhaite une bonne lecture et surtout n’hésitez pas à me communiquer sous forme des commentaires votre avis sur cette idée de partager des articles de mes étudiants !

Début de l’article de Monsieur BOKOUM :

Depuis mon jeune âge je rêve de devenir un GRAND HOMME dans mon pays à l’image de Cheikh Tidiane Mbaye le plus jeune Directeur et ingénieur au Sénégal.

Cheikh Tidiane Mbaye https://www.nexteinstein.org/ourboard/cheikh-tidiane-mbaye/

Je me suis mis au travail pour atteindre une très bonne performance scolaire.

Au lycée, j’ai voulu faire la série T « Techniques » mais les parents étaient contre cela. J’ai suivi leur volonté de faire les sciences expérimentales et obtenir le bac S en 2015 mais la mention que j’avais ne me donner pas l’accès à l’école polytechnique de Thiès ainsi j’ai été orienté au département des mathématique de l’UGB « Université Gaston Berger » ICI

J’étais dans une impasse sur le plan pédagogique, après avoir effectué trois ans d’études en mathématiques, je me suis rendu compte que j’avais plus de passion sur les TIC « Technologies de l’Information et de la Communication » et réseaux informatique. À ma troisième année, j’avais perdu le sens de mes priorités et me suis retrouvé étouffer et noyer par une discipline que je ne voulais plus faire. Je fuyais des cours à la FAC pour lire des tutoriels en routage réseaux.

J’ai décidé par la suite de quitter mon université pour aller vers de nouveaux horizons et faire une formation sur le domaine qui me passionne. 

Ainsi j’ai atterri à MIAGECASA j’ai fait un choix que la plupart de mes amis à la FAC critiqué, celui de venir recommencer un nouveau domaine. Pour eux c’est une perte de temps et leur commentaire peser un énorme poids sur ma conscience.

Stressé et ayant peur de cette nouvelle aventure, des questions hantent mon esprit :    

Comment m’adapter dans le nouveau pays Maroc et la ville Casablanca ?

 En plus de ce poids s’ajoute l’inquiétude d’intégration dans une ville, Casablanca qui m’est complément inconnu et qui coïncide à ma première sortie du Sénégal. Mon adaptation sociale  fut très simple vu les relations entre le Sénégal et le Maroc : un mode de vie agréable similaire au quotidien musulman sénégalais et par pur hasard j’ai partagé mon logement avec un cousin que je ne connais pas qui m’a faciliter le début de mon séjour vu qu’il est un ancien dans la ville Casablanca.

Comment m’y prendre pour bien percer ?

J’ai débuté mes cours dans le domaine qui me passionne et j’ai eu la chance d’avoir un module de développement personnel avec M. REFFADI.

Là, j’ai eu un accompagnement de coaching qui m’a aidé à sortir la tête de l’eau et reprendre pied. Grâce à son écoute et son accompagnement d’une grande qualité, il a cerné ma personne juste après quelques minutes de présentation.

Ensuite, nous avons fait un atelier sur le rêve à la première scène qui m’a redonné confiance sur le choix que j’ai effectué et tant critiqué par mes amis et cela m’a aidé à retrouver le sens des priorités et m’a redonné l’énergie et la motivation pour aller réaliser mon rêve. Avec le slogan « Quand on rêve, on passe à l’action » une phrase motivante et qui me pousse à me demander 

Quelle Stratégie pour atteindre mes objectifs ?

Certes c’est facile de se fixer des objectifs mais le plus difficile c’est de s’organiser pour être encore plus performant et de donner plus de sens à mes actions. J’ai appris avec M. REFFADI en ce moment à m’organiser, établir un planning de tous les jours afin de savoir les tâches à faire à priori pour ne plus perdre mon temps qui m’est très précieux.  

Grâce aux séances,  j’ai pu aborder avec beaucoup plus de clairvoyance mon parcours pédagogique et  la carrière professionnelle que j’ambitionne. Ainsi, il me fallait une stratégie pour atteindre cet objectif dans un temps parfait : faire un tri des choses à effectuer et les délimiter dans le temps pour être plus efficace, être réaliste et faire une évaluation séquentielle de mon état d’avancement.

Cette interaction avec Monsieur REFFADI que je surnomme aujourd’hui « Docteur Conscience » m’a permis de mieux me connaitre moi-même, avoir confiance à mon potentiel, avoir le courage de valoriser mes talents et produire des choses concrètes et utile à mon entourage en faisant un bon usage de mon temps afin d’atteindre mes objectifs et de réaliser mes RÊVES.

Étudiez tant que possible et travaillez jusqu’à votre dernier souffle !

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :